• CI-pano-3
  •                   
     CI-pano-pixel-1

Capital Immatériel

ACTUALITÉ

Mesurer l’impact d’un bâtiment sur la performance économique de ses occupants

Écrit par Philippe Collier on . Rubrique: Retour d'Expérience

Intro-SolarisSOLARIS Clamart est le premier bâtiment à énergie positive, de la société SERCIB, où l’alliance entre la performance énergétique et le confort des utilisateurs a été mesurée par le cabinet Goodwill-management. Cette mesure démontre une relation directe entre la valeur immatérielle du bâtiment, l’épanouissement du capital humain et la productivité de l’ensemble. Il en résulte pour ses occupants des bénéfices très concrets en euros.

Rapport au CESE : « Proposition d’une politique publique en faveur du capital immatériel pour la France »

Écrit par Philippe Collier on . Rubrique: Économie

À l’occasion de la dernière Journée nationale des actifs immatériels (JNAI), Françoise FRISH, Vice-Présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), a présenté la démarche et l’intérêt du Conseil pour soutenir une politique publique en faveur de l’immatériel « afin de redonner à la France l’élan perdu. »

Datawatch Corp. s’implante en France

Écrit par Philippe Collier on . Rubrique: Acteurs

Datawatch, spécialiste de la visualisation de données, servira à partir de sa filiale française des sociétés qui souhaitent valoriser leurs données de manière intensive. Il s’agit de convertir le volume croissant de leurs magasins Big Data en renseignements exploitables.

Les nouveaux marchés de la PI : risques ou opportunités pour les entreprises françaises ?

Écrit par Christian NGUYEN-VAN-YEN on . Rubrique: Acteurs

CNVY portrait 200pxPar Christian NGUYEN-VAN-YEN, cogérant de Marks & Clerk France

Depuis une dizaine d’années, de nouveaux acteurs de la PI se sont créés avec comme feuille de route la monétisation des actifs intangibles, essentiellement les brevets. Qui sont ces nouveaux acteurs ? Quelles sont leurs modalités d’intervention ? Les entreprises françaises doivent-elles les considérer comme des risques pour leurs activités opérationnelles ou comme des opportunités leur permettant de dégager de nouvelles sources de revenus ou de capital ?

 

I) De nouveaux acteurs pour de nouveaux marchés

II) Les modalités d’action des nouveaux acteurs des marchés de la PI

III) Les nouveaux marchés de la PI, risque ou opportunité pour les entreprises françaises ?